Le mot de la Présidente

Publié le par L'Effet Colibri

L’étau se referme et la confusion est à son paroxysme.

 

Débat d’experts, montée en puissance des médias, politiques oppressés, lobbies en effervescence, incrimination des pays émergents, pouvoir d’achat dans le rouge, populations assoiffées, affamées, menacées par les eaux, par les guerres,  perte d’emploi, précarité, espèces en voie de disparition, trop de pêcheurs, pas assez de poissons, grippe aviaire, cancers, pesticides, sida, stérilité, OGM, fonte de la banquise, élévation du niveau de la mer, pollutions, scandales financiers, enrichissement des riches, appauvrissement des pauvres, dernièrement crise économique mondiale ….

 

Les éléments se déchaînent, la planète se rebelle et l’homme depuis son origine se développe. De l’homme de Neandertal à l’homme moderne, l’espèce n’a eut de cesse que de se développer et croître troquant sa grotte contre un habitat confortablement chauffé et éclairé, sacrifiant sa lance contre une barquette de bifteck surgelé, remplaçant la marche par l’automobile.

 

La société de consommation à outrance est en train de piller en quelques années l’essentiel du capital de la planète et contribue à éloigner l’Homme de la Nature jusqu’à la rupture.

 

Cette rupture contribue à un mal être croissant dans nos sociétés occidentales et à la limite du système dans lequel nous évoluons.

 

Alors comment peut-on faire émerger une conscience environnementale en chacun de nous, et que cette conscience soit suivie d’actions concrètes nous permettant de continuer à nous développer durablement dans le respect de notre environnement et de notre prochain ?

 

C’est pour tenter d’apporter une réponse à ce questionnement que nous avons créé L’Effet Colibri dont l’action vise à sensibiliser les enfants mais également les élus des collectivités territoriales afin de faciliter la mise en place de politiques publiques favorables. C’est au travers de la Connaissance et du Savoir qu’il peut y avoir une prise de conscience. Le Savoir renforce l’équilibre nécessaire à toute forme de vie.

 

Nous devons dès maintenant et sans plus attendre nous inscrire dans un mouvement de coalition vertueuse qui serait une véritable philosophie de vie dans une perspective écologique. Nous pensons en effet, que la modification des comportements individuels n’est possible que si un principe philosophique  sous-tend l’action.

 

Notre philosophie est donc de tout mettre en œuvre pour faciliter la prise de conscience et accompagner le changement.

 

Estelle Forget

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article